Vos questions sont entre de bonnes mains

/ / /

À qui s'adresser ?

Prix des contraceptifs

/

Prix des contraceptifs

Contraception : prix des contraceptifs

Partager
Envoyer par email

La contraception est l'ensemble des moyens d'éviter une grossesse.

Si la contraception est ouverte à tous, elle n'est pas toujours remboursée par la Sécurité sociale.

Prix des contraceptifs naturels : gratuits, par définition

Les moyens de contraception naturelle, comme la méthode Billings, la méthode Ogino ou celle des températures, sont basés sur des observations du corps de la femme.

Par définition, donc, ces méthodes ne coûtent absolument rien. Mais leur fiabilité est limitée. Ce sont surtout des méthodes pour espacer les naissances.

Contraception, des prix variables selon les laboratoires

Pour un même type de contraception, les prix peuvent varier selon le laboratoire qui produit le contraceptif, par exemple dans le cas des pilules contraceptives, des anneaux ou des spermicides.

Les durées d'utilisation doivent également entraîner en compte dans la comparaison des prix. Un test d'ovulation, un préservatif féminin ou masculin ont une utilisation unique. En revanche, un stérilet ou un implant contraceptif se gardent plusieurs années.

Comparatif des prix de différents moyens de contraception

Contraception Prix Remboursé par la Sécurité sociale
Tests d'ovulation 10 à 40 € les 5 Non
Préservatif masculin 0,40 à 2 € l'un Non
Préservatif féminin À partir de 2 € l'un Non
Diaphragme À partir de 30,00 € l'un Oui à 65 %
Spermicides 7 à 20 € les 6 doses Non
Stérilet en cuivre Environ 30 € Oui à 65 %
Stérilet hormonal Environ 125,00 € Oui à 65 %
Pilule contraceptive 2 à 15 € pour 1 mois Oui pour certaines pilules
Pilule sans oestrogènes 17 à 30 € pour 3 mois Non sauf deux
Anneau vaginal Environ 15 € par mois Non
Patch contraceptif Environ 15 € par mois Non
Implant contraceptif Environ 106 € Oui à 65 %
Injection contraceptive Environ 3 € la dose Oui à 65 %
Pilule du lendemain Environ 7 € Oui à 65 % (si prescription médicale)
Pilule du surlendemain Environ 20 € Oui à 65 % (si prescription médicale)
Vasectomie 400 à 600 € Oui hors dépassement
Ligature des trompes Variable Oui si justifiée médicalement

Bon à savoir : depuis mars 2013, les jeunes filles âgées de 15 à 18 ans peuvent demander gratuitement et anonymement la pilule en pharmacie sur présentation de la carte vitale de leurs parents et d'une ordonnance médicale.

Contraception et remboursement

Les prix sont donnés à titre indicatif, ils ne tiennent pas compte de l'éventuel remboursement par la Sécurité sociale, et sont en général très variables. Les produits remboursés par la Sécurité sociale le sont uniquement s'ils ont été prescrits par un médecin.

Le remboursement par la Sécurité sociale n'est pas systématique pour la contraception. Cependant, certains contraceptifs, notamment les patchs et les pilules sans oestrogènes, existent sous forme de compléments pour femmes ménopausées. Si votre gynécologue vous prescrit ces produits comme contraceptifs, ils vont seront remboursés.

Le prix d'une ligature des trompes est celui d'une intervention chirurgicale. Il dépend donc du lieu (hôpital ou clinique), du médecin (conventionné ou non) et du nombre de jours d'hospitalisation.

Bon à savoir : la pilule du lendemain et la pilule contraceptive sont gratuites pour les mineures, et disponibles gratuitement dans les centres de planning familial. Les préservatifs masculins et féminins sont également distribués gratuitement dans les centres de dépistage du Sida. La pilule du surlendemain est disponible sans ordonnance en pharmacie depuis le 17 avril 2015.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question

Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.