Vos questions sont entre de bonnes mains

Effets secondaires de la pilule

Partager
Envoyer par email
Jeune femme et tablettes de pilule

Les contraceptifs sont les différents moyens d'éviter une grossesse. Les plus répandus sont les contraceptifs hormonaux oraux, ou pilules.

Les pilules, qu'elles soient contraceptives ou contragestives, ont quelques effets secondaires, variables selon les femmes. Mais les avantages restent plus importants que les inconvénients.

Effets secondaires de la pilule : quelques points désagréables

Les premières versions des pilules étaient plus fortement dosées en hormones que les pilules actuelles. C'est pourquoi elles entraînaient souvent des effets secondaires désagréables. Malgré les nouveaux dosages hormonaux des pilules, certains effets secondaires demeurent :

  • douleurs aux seins, saignements en cours de plaquette,
  • prise de poids, acné, séborrhée,
  • chute de cheveux, nausées.

Ces désagréments n'apparaissent pas chez toutes les femmes. En général, ils disparaissent au bout de quelques cycles.

Si ces effets secondaires persistent, consulter votre gynécologue. Il pourra décider de changer la marque de votre pilule.

Effet secondaire de la pilule : des contre-indications

Plus que des effets secondaires, certaines conditions sont des contre-indications à la prise de pilules contenant des oestrogènes :

  • maladies cardio-vasculaires, tabagisme ;
  • hypercholestérolémie ;
  • pathologies veineuses : thrombose, phlébite, voire embolie pulmonaire ;
  • cancer du sein : cette hypothèse est encore en débat.

Bien que rares, ces affections sont graves. C'est pourquoi il est indispensable de choisir votre contraception avec l'aide de votre gynécologue, et de vous faire suivre.

Pilule et cigarette : Il est vivement déconseillé de fumer lorsqu'on utilise une contraception orale. En effet, la cigarette augmente le risque d'embolie et de thrombose chez les femmes de plus de 35 ans. Attention également au tabagisme passif.

Pilule et cancer ?

La pilule est-elle cancérigène ? De nombreuses études ont été menées ; elles ont été synthétisées par le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer), un département de l'OMS (Organisation mondiale de la santé).

Il existe en effet de nombreuses études plus ou moins contradictoires. Le but de ces méta-analyses est de compiler leurs résultats pour obtenir une conclusion globale valide.

Les conclusions du CIRC ont été publiées en 2005 :

  • Les contraceptifs oraux œstroprogestatifs combinés (c'est-à-dire les pilules contraceptives classiques) augmentent le risque de cancer du sein, du col utérin et du foie. Ils sont donc classés comme cancérigènes (groupe 1, c'est-à-dire la catégorie où le risque est avéré).
  • En revanche, les mêmes contraceptifs oraux œstroprogestatifs combinés diminuent le risque de cancer de l'endomètre et de l'ovaire.
  • Les données actuelles sont insuffisantes pour évaluer si le rapport risque/bénéfice des contraceptifs oraux est positif ou négatif. En effet, au final, les contraceptifs oraux modifient le risque de cancer ; il est donc difficile d'établir un bilan sanitaire absolu.
  • De leur côté, les pilules sans oestrogènes comportent une possibilité de risque de cancer, notamment de l'endomètre (groupe 2B, donc une dangerosité suspectée mais non avérée).

Il est fréquent de voir ces résultats contestés par telle ou telle étude : en réalité, les résultats d'une synthèse ne peuvent être remis en cause que par les résultats d'une nouvelle synthèse plus complète, qui prendra en compte les recherches plus récentes. Il faut donc attendre les évolutions des avis de l'OMS avant de remettre en cause les conclusions du CIRC.

Pilule et environnement

En raison du très grand nombre de femmes qui utilisent des contraceptifs hormonaux, notamment la pilule, on retrouve de plus en plus ces hormones dans l'environnement, et en particulier dans les eaux des fleuves en aval des grandes villes.

Cette pollution hormonale, qui n'est pas supprimée par les traitements des eaux usées, perturbe gravement la différenciation sexuelle chez les poissons. On parle de perturbation endocrinienne.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
stéphane roux

aide au changement par l' hypnose ericksonienne

Expert

henri cukier

amincissement, stress, soins acupuncture conseil permanent par internet.

Expert

bruno marie selme

prévention par soins chez les enfants:nourrissons,enfants | ostéopathe exclusif

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.